[a.MUA]

atelier Morphose Urbaine et Architecturale

Programme

Conformément au PADD du PLU de la ville de Cournon-d’Auvergne qui vise notamment à faire émerger un cœur de ville fédérateur accompagné de centralités de quartiers complémentaires déclinant une offre de logements, commerces, services, équipements et espaces publics adaptés, le secteur CTM (Centre Technique Municipal) est identifié comme l’un des secteurs clés de densification et diversification des fonctions urbaines.

Ce site, aujourd’hui occupé par le Centre Technique Municipal, l’ancienne caserne des pompiers, un immeuble de logement et deux bâtiments d’activité, présente un fort potentiel de mutation.

Dans ce secteur, le programme d’aménagement vise essentiellement à accompagner la diversification des formes urbaines et leur densification tout en conservant certains bâtiments préexistants.

Suite à la définition d'un schéma directeur, la mission consiste à préciser le programme, les formes urbaines, les espaces publics (impactés par l'arrivée du futur BHNS qui reliera Cournon à Clermont-Ferrand) de façon à donner corps à cette centralité de quartier requalifiée. Enfin, l'étude comprend également la définition des procédures d'aménagement et du financement des espaces publics.

 

Objectif

La municipalité souhaite que cette étude prenne en considération les objectifs suivants :

  • profiter de la réalisation de cette opération pour requalifier et réorganiser les espaces publics situés à proximité ;
  • proposer une densité en adéquation avec la gestion économe des sols et les caractéristiques du tissu urbain environnant ;
  • créer du logement social intégré ;
  • retrouver des locaux à usage commercial, artisanal ;
  • installer des ateliers d’artistes pour redonner de l’attractivité ;
  • étudier l'orientation, la forme des constructions, l'imbrication des bâtiments, etc. de façon à préserver l'intimité des occupants des logements en leur offrant des espaces extérieurs individualisés prolongeant les lieux de vie des logements tant en rez-de-chaussée qu'en étage ;
  • proposer des implantation tirant partie des apports solaires en hiver et de l'inertie thermique ;
  • intégrer le confort thermique estival (ombrage et rafraichissement végétal, ventilation naturelle, ...) ;
  • étudier l'orientation et la forme des bâtiments de façon à minimiser les nuisances provoquées par les infrastructures de transport situées à proximité.