[a.MUA]

atelier Morphose Urbaine et Architecturale

×
Maître d'ouvrage

Privé - Particulier

Maître d'oeuvre
Périmètre

140 m² SHON

Coût des travaux

168 000 €HT

Année de livraison
2002
Programme
  • Dépose de la toiture / Reprise en gros-œuvre de la grange existante
  • Construction de l'extension
  • Aménagement intérieur complet (gros œuvre et second œuvre)
  • Design de l'ensemble du mobilier fixe et de la serrurerie (garde-corps, etc.)
Objectif

"Les Grands Horizons"

Le projet consiste à construire une maison adossée à une grange existante qui est à requalifier.

Ce qu’inspire le lieu-dit, c’est avant tout le calme, l’isolement par rapport à la ville, au bruit, aux agressions modernes. C'est une impasse mais cela est loin d’être déplaisant.

L’orientation vers les bois, vers le Faou, vers l’horizon lointain, les champs autour, les arbres, les talus tantôt verdoyants tantôt ocres muant avec les saisons: tout contribue à ce sentiment paisible. Ce retranchement, cet isolement deviennent ainsi des éléments précieux à conserver.

L’idée est de créer un mur contre lequel s’appuie une boîte comme élément de protection contre les voisins, les intrus, les agressions extérieures. Cet élément réoriente le foyer au-delà des vis-à-vis gênants. C’est donc de là que l’on offrira des ouvertures vers l’horizon.

Les autres pièces plus intimes (chambres, cellier, pièces d’eau, cuisine) viendront se cacher dans l’entre-deux formé entre la nouvelle «boîte» et la «coque» en pierre (grange existante).

Quant au besoin de lumière et d’espace dans cette petite grange bretonne, face au concept de la «boîte» en bois et de la «coque» en pierre qui dialoguent, donnent l'impression de coulisser tout en accueillant une programmation différente, il sollicite des solutions peu traditionnelles. On citera notamment le «décollement» entre murs et toiture permettant d'apporter lumière et vues lointaines.

Il s'agit ainsi de conserver un patrimoine tout en le faisant évoluer vers de nouveaux usages.