[a.MUA]

atelier Morphose Urbaine et Architecturale

×
Maître d'ouvrage

SOGEPROM

Missions
Périmètre

6 030 m² SP

Coût des travaux

9 000 000 €HT

Année de démarrage
2007
Année de livraison
2011
Programme

Le projet doit apporter une mixité tant dans les usages que dans les typologies.
Il s’inscrit dans un tissu assez éclectique, globalement fermé et devra apporter un vrai dialogue avec l’espace public.

Objectif

Le projet s’inscrit dans un parcellaire mixte composé de bâtiments des années 60 et de parcelles faubouriennes du début du 20ème siècle. Il se développe sur trois parcelles dont deux issues d’un tissu pavillonnaire et une à vocation artisanale.

L’ensemble bâti articule les diverses échelles typiques de la commune des Lilas, du pavillonnaire aux immeubles des années 60, et respecte la typologie des sentes et des cours du tissu urbain de la banlieue. Ainsi, le réseau de venelles existant sur le secteur est respecté et conforté.

Au sein de l’ensemble, deux espaces semi-publics sont créés: une cour commune à plusieurs activités : bureaux, logements, etc… et une venelle plantée sur laquelle s’ouvrent des services de la ville des Lilas en rez-de-chaussée. Bordée de jardins privatifs et de logements obéissant à un épannelage découpé (en réponse aux diverses typologies présentes aux alentours), cette venelle donne à lire des alcôves paysagères, intimes, caractéristiques des faubourgs.

Un travail fin sur la disposition des bâtiments et la mise en place de déhanchés de façades permet à chaque logement de bénéficier de vues lointaines, sans vis-à-vis, malgré une densité relativement forte.