[a.MUA]

atelier Morphose Urbaine et Architecturale

×
Maître d'ouvrage

Communauté d’Agglomération Valenciennes Métropole

Périmètre

12 ha - 60 000 m² SP

Coût des travaux

6 000 000 €HT

Année de démarrage
2003
Année de livraison
2008
Programme

A l’occasion de l’arrivée du tramway de Valenciennes, la Communauté d’Agglomération et la Ville d’Anzin ont saisi l’opportunité de reconvertir cette friche industrielle de 12 ha traversée dans sa longueur par le tramway de Valenciennes.

 

Objectif

Le réaménagement de l’ancienne friche industrielle Vallourec, polluée, a été pensée de façon à articuler ancienne et nouvelle centralité de la ville d’Anzin. La recherche de mixité des programmes, un parc et une cité-jardin encadrent le tramway, développant 60 000 m² de surfaces de plancher sur une parcelle de 12 hectares. Le projet propose ainsi logements, activités, équipements, maison de retraite, autour d’un parc urbain, prolongement du parc Dampierre existant.

Ce projet HQE met en œuvre une gestion des eaux pluviales en techniques alternatives et en réseau séparatif, donnant l’occasion de modeler le site et mettre en perspective un parc du XIXe siècle attenant en contrebas. La pollution du site a été traitée par confinement des terres. Les eaux pluviales sont stockées dans deux bassins différenciés (eaux de voirie infiltrées dans la nappe perchée et eaux de toiture dans la nappe profonde de la craie).

Des cheminements, un mail, une nouvelle voie, un parking-relais, une gare de bus et le tramway font de cette nouvelle place un lieu d’échanges situé à deux stations de la gare de Valenciennes. Les immeubles résidentiels encadrent le parc, développant leurs façades Sud sur une succession de terrasses qui donnent à voir le parc et mettent les logements à distance du tramway. Une attention particulière a été portée sur l’orientation des bâtiments, leur implantation sur la parcelle et la variété des typologies, permettant mixité sociale et fonctionnelle.