[a.MUA]

atelier Morphose Urbaine et Architecturale

×
Maître d'ouvrage

EPA Méditerranée (EuroMéditerranée)

Périmètre

3 ha

Coût des travaux

15 M€HT

Année de démarrage
2002
Année de livraison
2013
Programme

A partir de l’étude de définition qui a permis d’élaborer une stratégie en termes de projet urbain, la maîtrise d’œuvre urbaine de l’ensemble du secteur s’est accompagnée de la maîtrise d’œuvre des espaces publics et des ouvrages d’art conséquents.

Il s’agissait de requalifier entièrement cette polarité potentiellement monumentale, à la fois entrée de ville et quartier de gare.

Objectif

Les infrastructures routières, gagnées aujourd’hui par l’urbanisation, génèrent des nuisances qui ne sont plus acceptables tant en qualité de vie qu’en terme de déplacements pour les riverains et les usagers. Ce projet traite de l’arrivée de l’autoroute A7, au niveau de la Porte d’Aix et s’intègre dans le projet territorial Euroméditerranée.

Il s’agit de :

  • faire reculer l’A7, tout en assurant une bonne fluidité des flux,
  • concilier entrée de ville et usages des quartiers déchirés par les infrastructures de l’A7,
  • ouvrir les nouveaux boulevards aux cheminements et aux échanges, dans la perspective des grandes promenades entre la gare et le littoral du projet Marseille Capitale Européenne,
  • afficher le dynamisme économique de la métropole marseillaise.

Le projet dégage deux plateaux en jouant avec la topographie particulière des lieux, plateaux qui donnent à voir deux monuments symboliques majeurs de Marseille : Notre-Dame de la Garde et la porte d’Aix. Il a vocation à relier les quartiers Nord de la ville à la porte d’Aix et à la gare dans une urbanité retrouvée.